Le Parisien

Le Parisien

« A MARCOUVILLE, les gens ne se parlent plus, c’est chacun chez soi ! Alors si on peut amener un peu de vie et permettre aux gens de se rencontrer, c’est extraordinaire. » Habitante des Hauts-deMarcouville, à Pontoise, depuis 1975, Joséphine a vu défiler...