Non classé

40 causes des mortalités des abeilles selon AFSSA

Plus de 40 causes de mortalité des abeilles recensées par l’Afssa

Dans un rapport publié le 18 février, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a recensé plus de quarante causes pouvant être associées à la mortalité des abeilles survenue depuis les années 1980.

En France, le taux de surmortalité des abeilles atteint 30 à 35%, rappelle l’Agence qui identifie cinq catégories responsables de la mortalité de colonies d’abeilles.

Le Varroa, première cause de mortalité

L’Afssa cite tout d’abord des agents biologiques – prédateurs, parasites, champignons, bactéries et virus- dont certains interagissent, parmi lesquels le  »Varroa destructor », un acarien parasite bien connu des apiculteurs, qui injecte des substances toxiques dans l’organisme des abeilles et génère du stress dans la colonie. Le Varroa avait déjà été qualifié  »d’ennemi numéro un » dans le rapport Saddier, remis cet automne au ministre de l’Agriculture.

L’Afssa identifie également les agents chimiques, rappelant que plus de 5.000 produits phytopharmaceutiques sont commercialisés et constituent une cause de mortalité. Toutefois, soulignent les auteurs du rapport, le rôle exact d’une exposition chronique des colonies à ces produits n’a pu être déterminé et il n’a pas été possible de confirmer ou d’écarter l’hypothèse selon laquelle cette exposition pourrait jouer un rôle direct ou indirect dans la mortalité des abeilles.

Par ailleurs, les abeilles souffrent de la dégradation de leur environnement, et plus particulièrement de la diminution de la biodiversité liée à l’agriculture intensive ayant pour conséquence un manque de disponibilité en plantes pollinifères et mellifères.

Rappelons que les pesticides Cruiser ou Régent sont accusés d’être à l’origine d’une surmortalité d’abeilles par les apiculteurs et les associations environnementales.

Par ailleurs, afin de mieux connaître l’état de la filière apicole, l’Afssa a émis plusieurs recommandations, notamment la création d’un réseau de surveillance des maladies qui permettrait de recueillir et d’analyser toutes les données épidémiologiques.

L’Afssa appuie également la création d’un institut technique apicole, regroupant une interprofession du miel, qui permettrait la mise en place de plans d’actions de prévention et la création de nouveaux outils destinés aux exploitants apicoles.

http://www.actu-environnement.com/ae/news/afssa_rapport_causes_mortalite_abeilles_6791.php4

Pour vos achats et ventes de reines et essaims d’abeilles: Eurobeestock.

Pour la rechercher sur le varroa d’Apiterra.